Cents ans de la Naissance d'Yves Montand  

13 octobre 2021

 

 

Yves Montand de 1921 à 2021

Il y a 100 ans, le 13 octobre 1921, naissait à Monsummano Terme, Ivo Livi.

Devenu Yves Montand, il aura été un artiste complet : chanteur tant pour des one man show que de music hall, acteur, homme de conviction et humainement engagé. L'Association des Amis de Jorge Semprun souhaite honoré aujourd'hui le centenaire de la naissance d'Yves Montand et s'inclinera dans moins d'un mois, le 9 novembre, jour du trentième anniversaire de la disparition de celui qui a été un ami proche, un ami intime de Jorge Semprun.

On ne saurait trop inviter à lire et à relire le récent ouvrage de leur ami commun, Patrick Rotman, Ivo et Jorge (Grasset, 2021) sur le parcours croisé d'Ivo et de Jorge, de Montand et de Semprun. Cette amitié solide et profonde a été une amitié où les doutes de l'un étaient aussi ceux de l'autre, sur leur engagement ou leurs accointances de jeunesse, sur leur prise de conscience commune que la Liberté, les valeurs humanistes étaient fondamentales face à tous les totalitarismes.

Cette amitié se concrétisera pour le grand public au cinéma en particulier grâce à leur ami Costa-Gavras. Pas moins de quatre films dont deux de Costa-Gavras ont vu Yves être l'acteur d'un film auquel Jorge a écrit le scénario : de " La Guerre est finie " d'Alain Resnais aux "Routes du Sud" de Joseph Losey en passant par "Z" et "L'Aveu" de Costa-Gavras. Mais Yves fera aussi une très brève apparition dans le troisième film de Costa-Gavras auquel Jorge a participé : "Section spéciale" sans oublier d'une part qu'il a prêté sa voix aux côtés de Maria Casares et de François Périer pour le seul film, le seul documentaire réalisé par Jorge, Les deux mémoires, d'autre part qu'il joue le rôle de Pierre Marroux dans l'adaptation par Jacques Deray du roman de Jorge, Netchaïev est de retour.

Le film de Jacques Deray sera l'un des ultimes tournages de Yves où pour l'anecdote relative au siège de l'AAJS à Melun, la dernière scène du film a été tournée dans les ruines de l'ancienne brasserie Gruber de Melun avant leur destruction (aujourd'hui le site est celui du TGI de Melun).



Une autre collaboration de Jorge pour Yves est souvent oubliée. En effet, en 1978, Jorge écrit le texte d'une chanson pour Yves, "1947" qui sera la face B d'un 45 tours édité par CBS et à notre connaissance non édité en CD. Cette chanson sur un rythme jazzé parle de 1947 à Paris notamment de Saint-Germain-des-Prés, de Boris Vian.

Enfin même s'il ne s'agit pas d'une biographie, nous relirons de Jorge Semprun "Montand la vie continue" (Denoël, 1983), qui n'est pas une biographie sur son ami Yves mais plus un récit sur leur amitié.
 
Laurent Bonsang, Président de l'AAJS




 







Association des Amis de Jorge Semprun

14 Rue Carpeaux •  75018 • ParisFrance