Jean Daniel, Fondateur du Nouvel Obs, est décédé à 99 ans
par AFP et Le Nouvel Obs

 C'est avec avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Jean Daniel.

Jean Daniel a marqué de son empreinte et de son talent la presse avec la création de l'Obs ; il aura été aussi un écrivain et un essayiste. Homme engagé, il aura été notamment un ami de Jorge Semprun avec notamment ce si bel hommage dans l'Obs à la disparition de Jorge Semprun.

C'est une page du journalisme qui nous quitte, un journalisme d'engagement, un journalisme de conviction. C'est une époque phase du journalisme qui nous quitte. Toutes nos pensées vont vers ses proches.

Laurent Bonsang

Président de l'AAJS

 

Jean Daniel, fondateur du Nouvel Observateur devenu l'Obs, est décédé à 99 ans, a annoncé jeudi l'hebdomadaire sur son site internet.

"Il est décédé mercredi soir à l'âge de 99 ans après une longue vie de passion, d'engagement et de création", a indiqué L'Obs. Grande conscience de gauche, Jean Daniel avait fondé en 1964 avec Claude Perdriel Le Nouvel Observateur, dont il a été le directeur de la publication jusqu'en 2008. "Le plus prestigieux journaliste français s'est éteint. Il fut à la fois un témoin, un acteur et une conscience de ce monde", écrit L'Obs.

Né le 21 juillet 1920 à Blida, en Algérie, Jean Daniel, né Bensaïd, a écrit son premier premier article dans l'Express en 1954 pour qui il couvre la guerre d'Algérie. En 1964, il reprend avec l'industriel Claude Perdriel "France Observateur" qui devient "Le Nouvel Observateur" et en fait "l'hebdomadaire de la +deuxième gauche+ et des grands combats sociétaux: légalisation de l'avortement, droits des homosexuels, antiracisme...", rappelle l'Obs.    

Jean Daniel, fondateur du Nouvel Observateur devenu l'Obs et grande figure de la gauche et du journalisme, est décédé à l'âge de 99 ans. Les hommages se sont multipliés, y compris de la part de certains qui ne partageaient pas toutes ses idées.

 

"Il est décédé mercredi soir à l'âge de 99 ans après une longue vie de passion, d'engagement et de création", a indiqué L'Obs. Grande conscience de gauche, Jean Daniel avait fondé en 1964 avec Claude Perdriel Le Nouvel Observateur, dont il a été le directeur de la publication jusqu'en 2008. "Le plus prestigieux journaliste français s'est éteint. Il fut à la fois un témoin, un acteur et une conscience de ce monde", écrit encore l'hebdomadaire.

De nombreuses figures du journalisme français ont salué sa mémoire sur Twitter.

"Bouleversé: des générations lui doivent tout, il nous a inspiré: un exemple et l'honneur d'un journalisme exigeant", a ainsi réagi Jean-Pierre Elkabbach.

"Par sa plume, sa culture, sa constance dans ses engagements, son courage physique et moral, il a été une conscience et un modèle pour ma génération", a souligné Anne Sinclair.

L'hebdomadaire Le Point a salué un "grand nom de la presse française". "On s'est parfois moqués, moi le premier, mais tout de même, quelle biographie!", a aussi salué Daniel Schneiderman.

 

- Soutien aux féministes - Né le 21 juillet 1920 à Blida, en Algérie, Jean Daniel, né Bensaïd, combat dans les rangs de la division Leclerc. Après-guerre, il étudie la philosophie à la Sorbonne puis entre en 1946 au cabinet de Félix Gouin, président du Gouvernement provisoire. Se situant déjà dans le courant de la gauche non communiste, il fonde, en 1947, Caliban, une revue culturelle.  

Jorge Semprun, Notre Ami PAR JEAN DANIEL

 
AFP
Le Fabuleux Destin de Jean Daniel
Abonnez-Vous au Nouvel Obs



Association des Amis de Jorge Semprun

14 Rue Carpeaux •  75018 • ParisFrance