LES FABRIQUES DE LA MORT NAZIES
RENCONTRE AVEC TON ROOZEBOOM, IVAR SCHUTE et TAL BRUTTMANN AU MÉMORIAL DE LA SHOAH

MÉMORIAL DE LA SHOAH
Paris 4e
Dimanche  20 Janvier 2019 - 14H30

A l'occasion de la parution de "Camps d'extermination, les fabriques de la mort nazies" de Ton Roozeboom, Centre France Livres /Terres Editions, un débat, animé par Willy Coutin, était organisé par la Fondation pour la Mémoire de la Shoah et il a eu lieu dimanche 20 Janvier 2019 devant une assistance très attentive.



Près de deux millions de juifs ont été assassinés dans ces "usines d'extermination" à Chelmno, Belzec, Sobibor, et Treblinka. Rassemblant photographies d'époque, récits de témoins oculaires et interrogatoires de SS emprisonnés à la fin de la guerre, l'ouvrage s'intéresse aussi à la préservation de ces lieux.

Durant la Seconde Guerre mondiale, l'Allemagne nazie a construit six camps d'extermination, dont deux, Auschwitz-Birkenau et Majdanek, étaient intégrés à des camps de concentration préexistants. Dans les quatre autres, Chelnmo, Belzec, Treblinka et Sobibor, cachés au plus profond des forêts reculées de Pologne, près de deux millions de personnes, pour la plupart juives ou tsiganes, ont été tuées dès leur arrivée.

Cinq années d'enquête et de recherches ont été nécessaires à Ton Roozeboom pour reconstituer une image détaillée de l'industrialisation de la mort dans ces véritables "usines à tuer". A l'aide de témoins oculaires, de photographies d'époque, dont beaucoup inédites, d'interrogatoires de SS emprisonnés après la guerre, tout en s'appuyant sur les récents travaux archéologiques entrepris pour retrouver la trace des camps secrets, démolis ou camouflés par les nazis, l'auteur reconstitue le terrifiant processus de destruction des peuples mis en oeuvre par le IIIe Reich.

Un ouvrage essentiel pour ne pas oublier.

En présence de l'auteur et de Tal Bruttmann, historien spécialiste de la déportation et de la période vichyssoise en France ainsi que de Ivar Schute, archéologue qui a beaucoup travaillé sur l'étude des camps, découvrant les emplacements cachés des fours crématoires. Une présentation très pertinente qui a réservé des moments particulièrement émouvants comme avec ces photos d'enfants retrouvées lors de fouilles.




Commander ce livre

Une occasion de commémorer le 27 janvier, journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l'holocauste.

Gilles Marchand
Secrétaire des Amis de Jorge Semprun



Association des Amis de Jorge Semprun

14 Rue Carpeaux •  75018 • ParisFrance