75ème Anniversaire la Libération du Camp de Buchenwald  

11 avril 1945 – 11 avril 2020

 

Il y a 75 ans.

Il y a 75 ans exactement, ce 11 avril, a été marqué par la libération du camp de concentration nazi de Buchenwald situé non loin de Weimar, marqué par l’arrivée des premiers militaires américains sous les ordres du Général Patton.

Depuis quelques jours, alors que l’avancée des libérateurs se faisait de plus en plus proche, si les nazis avaient, dans un ultime geste ignoble, organisé les « marches de la mort », la Résistance interne au camp qui s’était déjà organisée avait pu sauver nombre de déportés de ces marches et agi en attendant l’arrivée de l’armée de Patton.

Quelques jours plus tard, le 19 avril 1945 ce sera le « Serment de Buchenwald » avec cette si belle et toujours actuelle phrase :

« NOTRE IDEAL EST LA CONSTRUCTION D’UN MONDE NOUVEAU DANS LA PAIX ET LA LIBERTE.

Parmi les déportés au camp de Buchenwald, se trouvait le déporté 44904. Un jeune Espagnol qui avait été arrêté dans l’Yonne alors qu’il était membre de la Résistance en France : Jorge Semprun.

Jorge Semprun, après de nombreuses années notamment passées dans la lutte contre le régime franquiste comme membre du PCE clandestin – il en sera exclu en 1964 - trouvera la force d’écrire sur son expérience des camps, de celui de Buchenwald avec son premier roman, Le Grand voyage. Plus tard, il écrira de nouveau sur son expérience du camp, avec la mémoire qui petit à petit reviendra, mais aussi la découverte de sa fiche personnelle faite à son arrivée à Buchenwald, son premier retour sur le site puis ses différentes interventions. Il aura, alors, le regard du témoin mais aussi de celui qui a rompu avec le communisme pour souligner dès Quel beau dimanche ! ce que sont les totalitarismes après la lecture notamment des Récits de la Kolyma de Chalamov.

Jorge Semprun soulignera la particularité et le symbole de Buchenwald autour de l’arbre de Goethe, la proximité avec la ville qui avait donné son nom à la République allemande assassinée par les nazis. Aujourd’hui 75 ans plus tard, les hommages qui auraient dû se faire en présence des derniers des rescapés de Buchenwald, ne pourront se faire à cause de la pandémie de Covid-19.

 

 

 

Alors que certains se plaignent du confinement mis en place depuis près d’un mois afin de lutter contre cette pandémie, il faut rappeler ce qu’était le confinement qui était celui à Buchenwald et dans l’ensemble des camps de concentration et d’extermination nazis à commencer par le confinement dans les wagons à bestiaux partant notamment de Compiègne pour aller vers Buchenwald et d’autres camps. Que ce rappel nous permette de mettre à son juste niveau le confinement actuel…

Il y a 75 ans, c’était la libération du camp de concentration de Buchenwald.

Aujourd’hui encore, nous pouvons rencontrer les derniers témoins. Mais qu’en sera-t-il dans 5 ans ? Aurons-nous déjà eu le dernier survivant dont parlait Jorge Semprun dans Le Retour de Carola Neher rencontrant les fantômes de Goethe et de Blum ?

Aujourd’hui, 75 ans après la libération du camp de concentration de Buchenwald, il ne faut pas que l’actualité qui est celle de la lutte contre la pandémie nous fasse oublier l’importance de la mémoire et de la transmission de la mémoire de ceux qui ont pu écrire, témoigner de ce qu’ils ont vu et subi dans les camps avec aussi des souvenirs que l’on ne peut transmettre comme l’absence de chant d’oiseau ou l’odeur des fours crématoires ; il ne faut pas oublier que depuis de nombreuses années on voit revenir partout, notamment en Europe, les nostalgiques des pages brunes du 20ème siècle qui prétendront que ce qui s’est passé il y un peu plus de 75 ans est du passé dont il faudrait faire table rase.

Ce 11 avril 2020, même si les cérémonies prévues ne pourront se faire, nous aurons tous une pensée émue pour les déportés du camp de Buchenwald, pour ceux qui ont pu survivre, pour ceux qui, trop faibles, ont disparu après la libération du camp et pour ceux qui ont "Une tombe au creux des nuages."







Association des Amis de Jorge Semprun

14 Rue Carpeaux •  75018 • ParisFrance